Fin de l’enseignement secondaire

Dans cette partie, nous allons présenter quelques initiatives et activités en lien avec la fin de l’enseignement secondaire dans l’optique de favoriser de meilleures transitions vers l’enseignement supérieur. Il s’agit de prendre en considération des activités que les élèves peuvent faire en parallèle à la dernière année des secondaires pour augmenter leur chance de réussite dans leurs projets liés à l’enseignement supérieur. Nous distinguons (1) les activités disciplinaires (2) les activités méthodologiques (3)  les activités métacognitives (4) les activités d’aide à la maîtrise de la langue (5) et de la maîtrise des outils numériques.

Aides disciplinaires

Il s’agit d’activités portant explicitement sur des matières à apprendre. Le focus se place sur les disciplines.

Revoir des concepts clés

 CLIPEDIA est un site gratuit d’enseignement des sciences destiné aux ados et à leurs professeurs. Les enseignements s’y font à l’aide de clips vidéo truffés d’animations, d’illustrations et d’astuces pédagogiques.

Les ados y trouvent une façon différente de découvrir et comprendre le monde qui les entoure. Et leurs professeurs y trouveront une mine de contenus scientifiques idéalement adaptés à la méthode pédagogique de la « classe inversée ».

Se préparer pendant sa dernière année dans le secondaire

fillesouriante2L’EPFC en collaboration avec l’ULB a mis en place des cours préparatoires qui s’adressent aux élèves en dernière année de l’enseignement secondaire, désireux de poursuivre des études en médecine. Ces cours comprendront trois modules complémentaires en chimie, mathématiques et physique. Matières prérequises indispensables pour les études en Médecine. Les cours se donnent tous les samedis matin.

L’ULB propose des cours “PrépaMath” cours préparatoires à l’examen d’entrée de l’école polytechnique de Bruxelles. Des étudiants de 4ème et 5ème année de l’Ecole polytechnique de Bruxelles organisent ces cours les samedis matin. Lors des séances, l’étudiant reçoit une introduction théorique, une méthodologie de résolution des exercices, des exercices, des aides à la résolution et des corrigés de chaque exercice. Aucune inscription n’est nécessaire : chaque étudiant vient à la séance qui l’intéresse et ne paie que pour cette séance.

propedeu7A l‘UCL en Woluwé il existe une formation en ligne “Se préparer au métier d’étudiant universitaire” pour construire sa propre boite à outils pour entrer en BAC1 santé.  L’idée est de prendre conscience de la place des sciences de base dans la formation, de mesurer l’importance de pouvoir comprendre et utiliser certains processus physiques, chimiques et biologiques pour analyser et mesurer quelques mécanismes fondamentaux de la vie  des organismes vivants et en particulier de l’homme. Il y a également un travail sur la prise en compte de l’importance d’avoir une idée claire des dimensions, tailles et formes des constituants de la vie (de l’atome au corps entier, en passant par les molécules, les cellules, les organes,…) parce que ce sont ces tailles et ces formes qui déterminent leurs fonctions.

IEPSCF-Uccle présente une formation de préparation à l’enseignement supérieur en soirée. Cette formation s’adresse aux candidats intéressés par une formation de Bachelier dans l’Enseignement de Promotion Sociale afin de les préparer au test d’admission. Elle permet de préparer ceux qui ne possèdent pas le certificat d’études secondaires supérieur (CESS) ou titre équivalent et qui désirent entamer les études supérieures.

propedeu8Les académies de musique ou de dessin permettent aux élèves de l’enseignement secondaire de commencer une formation artistique tout en ayant déjà développer des techniques spécifiques.

L’école supérieure des arts de la Cambre, propose des ateliers tous les mercredis après-midi pour faciliter l’entrée dans l’enseignement supérieur artistique. Il s’agit d’une classe de propédeutique appelée Antichambre qui se déroule de septembre à avril et parfois certains jours de congé scolaire. Au programme, les futurs étudiants ont des visites culturelles, des workshop, des stages dans les options et des journées portes ouvertes.

Se plonger dans les études et prendre un avant-goût

Portes ouvertes d’une semaine : Plusieurs établissements ouvrent leurs portes aux rhétoriciens le temps d’une semaine (généralement pendant le congé de Carnaval) pour que les futurs étudiants puissent suivre des cours réels et se faire une idée concrète des matières enseignées pour leurs choix d’études.

L’Université Saint-Louis de Bruxelles propose des cours ouverts durant les vacances de Toussaint et de Carnaval. A cette occasion, un séminaire d’une journée à destination des rhétoriciens est organisé. http://www.usaintlouis.be/sl/601.html . En outre, trois fois par an (aux mois de mars, de juin et d’août), L’université Saint-Louis organise des matinées d’information à destination des élèves du secondaire et de leurs parents.

Il existe aussi le Printemps des sciences à l’ULB et l’UCL pour découvrir les derniers développements de la science dans un langage accessible, expérimenter et mettre la main à la pâte pour des démonstrations et partager les nouveaux défis de la société.

challenge_negociation-300x197Des étudiants de Solvay à l’ULB organisent annuellement le Solvay Business Game. Pendant deux journées, 400 étudiants doivent résoudre en groupe 26 challenges en marketing, stratégie, négociation, ou présentation.

Les Moocs (Massive open online course) proposés par différents établissements sont également une bonne manière de se plonger dans des contenus disciplinaires de niveau universitaire. Les formations proposées gratuitement recoupent différents domaines et se déroulent entièrement en ligne. On peut en plus opter pour des cours en français, anglais voire dans d’autres langues. Les plateformes les plus connues sont FUN, edX, coursera

Quatre Hautes-Ecoles (HELB-Prigogine, Francisco Ferrer, Lucia de Brouckere et la Haute Ecole de Bruxelles) se sont assemblées autour d’un projet “La réussite en actionS”. Dans ce cadre, elles ont opté pour des activités d’immersion dans les institutions d’enseignement supérieur pour des élèves de l’enseignement secondaire. Cela comprend des séances de présentation et une offre de cours ouverts.

Tester rapidement ses connaissances et s’orienter

orpiAu Parnasse -Isei, les étudiants peuvent passer un test rapide ORPI. ORPI a comme objectif de proposer à l’étudiant s’inscrivant  dans les formations paramédicales en kinésithérapie, ergothérapie ou podologie des tests d’auto-évaluation de ses bases et compétences en mathématiques, en sciences et en maîtrise de la langue. Actuellement, un seul test est disponible ; il porte sur la maîtrise de l’outil mathématique que l’étudiant doit être capable d’utiliser dans ses cours de sciences (physique, chimie, biologie, …). Passer ce test de manière sérieuse et réfléchie  permet à l’étudiant : de se situer par rapport au niveau de compétence et aux exigences attendues pour suivre ses études, de détecter des déficits éventuels, de manière à ajuster si nécessaire ses connaissances avant la rentrée, d’avoir un outil de réflexion permettant de vérifier l’orientation choisie.

L’ARES propose un test d’orientation du secteur de la santé. L’attestation de participation effective au test d’orientation du secteur de la santé est une des conditions d’accès aux études de premier cycle en sciences médicales et en sciences dentaires. Pour se préparer aux tests, il existe des questions en ligne – “vous évaluer” portant sur l’anglais, la biologie, la chimie, les mathématiques et la physique.

l’IHECS de la Haute Ecole Galilée a mis en place un test obligatoire pour évaluer les aptitudes à l’entrée de la formation. Les résultats ne sont pas contraignants. Il est destiné à renseigner les candidats sur leurs chances de réussite dans le type d’études dispensées à l’IHECS. Il porte sur une série de connaissances dans les domaines de la culture générale, les langues étrangères et de la langue française.

Aides pédagogiques

Il s’agit des activités méthodologiques de manière à se préparer au mieux à l’enseignement supérieur au niveau de ses exigences sur la manière de rédiger une synthèse, la manière de mémoriser, prendre des notes etc.

Il n’y a pas d’activité répertoriée actuellement.

Aides métacognitives

Il s’agit essentiellement à ce stade de déterminer ses points forts et ses points faibles de manière à pouvoir s’orienter avec succès dans un choix d’études.

Il n’y a pas d’activité répertoriée actuellement.

Aides à la maîtrise de la langue

Il n’y a pas d’activité répertoriée actuellement.

Aides à la maîtrise des outils numériques

Il n’y a pas d’activité répertoriée actuellement.

Si votre institution bruxelloise propose des dispositifs et que vous souhaitez qu’ils apparaissent dans la liste de ces exemples, n’hésitez pas à me contacter . Les demandes de modification peuvent m’être adressées par mail.

Sylviane Bachy  juin 2017