Le petit dico de l’enseignement supérieur

L’enseignement supérieur a subi de grosses modifications depuis quelques années. L’organisation des études et le vocabulaire pourront vous paraître complexes. Pour vous aider, nous avons conçu un petit lexique qui reprend les termes que vous entendrez le plus fréquemment dans votre recherche. Nous nous sommes limités à certains termes repris dans le Décret Paysage validé au mois de juillet 2015.

Brevet d'enseignement supérieur

Le Brevet d’enseignement supérieur est une formation professionnalisante composée de 120 crédits. A l’issue de celle-ci, l’étudiant peut accéder à un métier clairement identifié.

Ce type de formation est uniquement dispensé dans les Écoles de Promotion sociale et s’inscrit dans un enseignement de type court.

Exemple: un étudiant qui souhaite travailler dans le secteur de l’informatique et envisage une formation courte, appliquée et diplômante pourrait envisager d’entreprendre un Brevet d’enseignement supérieur de Webdesigner ou webdeveloper.

Bachelier professionnalisant
Le Bachelier professionnalisant est un parcours de formation composé, en général, de 180 crédits. Au bout de celui-ci, l’étudiant a acquis les connaissances et compétences nécessaires pour entrer sur le marché de l’emploi. Pratique et théorie sont donc articulées dès le début du parcours afin de familiariser l’étudiant avec l’environnement professionnel vers lequel il se destine et de lui permettre d’acquérir les compétences qui y sont nécessaires. L’étudiant s’inscrit donc dans un enseignement de type court.

A l’issue de son Bachelier, l’étudiant peut également décider de compléter sa formation par l’acquisition de connaissances supplémentaires en répondant aux conditions d’accès du Bachelier de spécialisation, en recourant au système de passerelles vers les Masters, ou encore de valorisation des acquis de l’expérience (après 5 années d’expérience professionnelle),…

Exemple: un étudiant arrive à l’issue de son Bachelier professionnalisant en Graphisme. Il peut commencer à chercher un emploi ou envisager d’effectuer une passerelle pour intégrer un Master en gestion culturelle, ou en graphisme (dans un enseignement de type long),…

Bachelier de transition
Le Bachelier de transition est un parcours de formation, qui, comme son nom l’indique, est un moment de transition où l’étudiant renforce et acquiert des connaissances davantage théoriques. Il se compose de 180 crédits.

Grâce aux connaissances acquises, l’étudiant pourra poursuivre son cursus en intégrant un Master. Il s’inscrit dans ce cas-ci dans un enseignement de type long, correspondant à une formation générale et approfondie.

Exemple: un étudiant arrive au terme de son Bachelier (de transition) en kinésithérapie, il ne peut pas exercer le métier de kinésithérapeute car sa formation n’est pas achevée. Il doit continuer son parcours en intégrant le Master en kinésithérapie ou en envisageant une passerelle vers un autre Master. A l’issue de son Master, il aura acquis les connaissances et compétences nécessaires pour entrer sur le marché de l’emploi.

Bachelier de spécialisation

Le Bachelier de spécialisation correspond à ce que l’on appelait “Spécialisation”. Cette formation permet à l’étudiant de se spécialiser dans un domaine spécifique, plus ou moins proche de ses études précédentes (Bachelier) en développant de nouvelles connaissances et compétences professionnelles.

Exemple: un étudiant qui a terminé son Bachelier en soins infirmiers peut entamer un Bachelier de spécialisation en pédiatrie et néonatologie.

Master

Le Master est un cycle de formation accessible aux étudiants disposant d’un Bachelier et aux adultes en reprise d’études qui peuvent valoriser leur parcours professionnel à l’aide de la procédure VAE. Ce cursus vise à approfondir ses connaissances, se spécialiser dans le domaine d’études choisi ainsi qu’à acquérir des compétences professionnelles. A l’issue de celui-ci, l’étudiant peut entrer sur le marché de l’emploi.

Il existe des Masters de 60 crédits, des Masters de 120 crédits et pour les études de médecine et de médecine vétérinaire, des Masters de 180 crédits.

Exemple: un étudiant de Bachelier termine son Bachelier (de transition) en Ingénieur commercial et va poursuivre sa formation en intégrant le Master Ingénieur commercial. Cela lui permettra de compléter sa formation initiale de base par des connaissances et compétences plus spécifiques.

Master de spécialisation

Le Master de spécialisation est composé d’au minimum 60 crédits. Il permet de se spécialiser et d’approfondir ses connaissances dans un domaine spécifique, à l’issue d’un Master.

Exemple: un étudiant ayant obtenu son Master en droit pourrait entamer un Master de spécialisation en droit social, en droit fiscal, en droit européen,…

Doctorat

Le doctorat est une formation composée d’au moins 180 crédits. Il n’est accessible qu’au terme d’un cursus de 300 crédits dans l’enseignement supérieur, clôturé par un grade de Master. Parmi les 180 crédits, 60 doivent être acquis dans le cadre de la formation doctorale à l’issue de laquelle le doctorant obtient un certificat de formation à la recherche.

Exemple: Un étudiant de Master en criminologie souhaite approfondir les questions de recherche abordées dans son mémoire de fin d’études. Il peut décider de le faire par le biais de la recherche en entamant un doctorat.

AESS
L’AESS signifie “Agrégé de l’enseignement secondaire supérieur”. Cette formation s’adresse aux personnes qui ont un diplôme de Master et qui souhaitent devenir enseignant(e)s dans l’enseignement secondaire supérieur à savoir : les 4ème, 5ème et 6ème années de secondaire.

Exemple: un étudiant termine ses études en sciences mathématiques et souhaite enseigner dans l’enseignement secondaire supérieur. S’il n’a pas choisi cette option dans le cadre de son Master, il peut toujours s’inscrire à l’agrégation pour obtenir le titre nécessaire à l’exercice de ce métier.

CAP

Le certificat d’aptitudes pédagogiques est une formation qui permet aux personnes qui n’ont pas les titres requis d’enseigner des cours techniques ou de pratique professionnelle.

Exemple: un mécanicien souhaite enseigner son domaine de spécialité. Il lui est possible de passer le CAP et de rencontrer son objectif.

CAPAES

Le certificat d’aptitude pédagogique approprié à l’enseignement supérieur permet d’enseigner dans l’enseignement supérieur, en hautes écoles et dans l’enseignement supérieur de promotion sociale. Il n’est accessible qu’aux personnes en fonction dans l’enseignement supérieur en hautes écoles ou de promotion sociale.

Exemple: Une personne récemment engagée dans une Haute Ecole pour enseigner la logopédie va pouvoir se former en parallèle de sa fonction pour obtenir le CAPAES.

UE ou Unité d'enseignement

Activité d’apprentissage ou ensemble d’activités d’apprentissage qui sont regroupées parce qu’elles poursuivent des objectifs communs et constituent un ensemble pédagogique au niveau des acquis d’apprentissage attendus.

Crédits ou ECTS

Unité correspondant au temps consacré, par l’étudiant, au sein d’un programme d’études, à une activité d’apprentissage. La valeur généralement attribuée à un crédit est de 30 heures d’investissement pour l’étudiant. Il peut d’agir de présentiel ou non.

Validation

Un crédit est dit « validé » lorsque l’étudiant a obtenu une note de 10/20 au minimum.

Bloc

On ne parle plus d’année d’études mais de blocs. Ceux-ci sont généralement constitués de 60 crédits par an.

PAE

Parcours Annuel de l’Étudiant :  ensemble cohérent, approuvé par le jury, d’unités d’enseignement d’un programme d’études auxquelles un étudiant s’inscrit régulièrement pour une année académique durant laquelle il participe aux activités, en présente les épreuves et sera délibéré par le jury.

Co diplomation

Forme particulière de coorganisation d’études conjointes pour lesquelles tous les partenaires en Communauté française qui codiplôment y sont habilités ou cohabilités pour ces études, dont les activités d’apprentissage sont organisées, gérées et dispensées conjointement et dont la réussite est sanctionnée collégialement et conduit à la délivrance d’un diplôme unique ou de diplômes émis selon les législations propres à chaque partenaire.

Corequis d'une unité d’enseignement

Ensemble d’autres unités d’enseignements d’un programme d’études qui doivent avoir été suivies préalablement ou au plus tard au cours de la même année académique.

Cursus

Ensemble cohérent d’un ou plusieurs cycles d’études constituant une formation initiale déterminée ; au sein d’un cursus, les grades intermédiaires peuvent être «de transition », donc avoir pour finalité principale la préparation au cycle suivant, et le grade final est « professionnalisant ».

Cycle

Études menant à l’obtention d’un grade académique ; l’enseignement supérieur est organisé en trois cycles.

Équivalence

Processus visant à assimiler, pour un étudiant, ses compétences et savoirs, certifiés par un ou plusieurs titres, certificats d’études ou diplômes étrangers, à ceux requis à l’issue d’études dans les établissements d’enseignement supérieur organisés ou subventionnés par la Communauté française.

Passerelle

Processus académique admettant un étudiant en poursuite d’études dans un autre cursus.

Tableau récapitulatif de l'Enseignement supérieur

Voici un tableau récapitulatif permettant de rendre plus lisibles les explications de la plupart des diplômes, indiquées dans notre lexique.

Image : © ARES

Inscrivez-vous à notre newsletter