L’enseignement supérieur inclusif

La Chambre de l’enseignement supérieur inclusif du Pôle académique de Bruxelles (ChESI) a été créée à la fin de l’année 2015 dans le cadre de la mise en œuvre du Décret du 30 janvier 2014 relatif à l’enseignement supérieur inclusif. Elle est composée d’un représentant des universités, des hautes écoles et des écoles supérieures des arts.  Les établissements de promotion sociale n’ont pas été associés car ils disposent d’un décret spécifique dans le domaine de l’enseignement inclusif.  Des membres des organisations représentatives des étudiants participent également aux rencontres.

Les personnes suivantes y assurent une fonction prépondérante. Elles siègent également à la Commission de l’enseignement supérieur inclusif (CESI) de l’ARES afin d’assurer un suivi des décisions :

  • Nicole Bardaxoglou, Directrice-Présidente de la Haute Ecole libre de Bruxelles – Ilya Prigogine, en qualité de Présidente.
  • Julie Ravets, Assistante sociale à l’Institut national supérieur des Arts du Spectacle et des Techniques de Diffusion.
  • Fabienne Chetail, Professeure à la Faculté des Sciences psychologiques et de l’Education de l’ULB.

 

Plus globalement, la Chambre de l’enseignement supérieur inclusif a pour vocation d’être un lieu d’échange des bonnes pratiques avec les représentants des établissements membres, notamment en répondant à toutes leurs questions.  Cette instance est également un relais d’information en diffusant des renseignements spécifiques tels que les enquêtes et les modèles de documents réalisés par la Commission de l’enseignement supérieur inclusif (CESI) de l’ARES.

En 2017, la ChESI du Pôle académique de Bruxelles a organisé la Journée d’études “Quel parcours d’inclusion pour quel étudiant à besoins spécifiques ?” , en savoir plus…