En mars 2021, des ateliers méthodologiques pour accompagner les étudiants

Il n’est pas toujours simple de se retrouver parmi toutes les exigences de l'enseignement supérieur et/ou de préparer ses examens dans de bonnes conditions.... Et cela se complique davantage dans le contexte sanitaire actuel, qui freine la mobilité et les rassemblements. C'est pourquoi le Pôle académique de Bruxelles, en partenariat avec le CPAS de la Ville de Bruxelles, propose aux étudiants divers ateliers virtuels pour accompagner les apprentissages. Les séances sont gratuites et seront prises en charge par des formateurs des hautes écoles et des universités bruxelloises, mais aussi par les chargées de mission du Pôle. Les ateliers pourront être suivis de chez vous via Zoom, du 1 au 24 mars 2021, de 17h30 à 19h30. Cliquez ici et inscrivez-vous dès maintenant !

Une nouvelle session d'examen approche et le Pôle académique mobilise ses chargées de missions et des professionnels de ses institutions membres afin de vous proposer une série d’ateliers à distance. Plusieurs thématiques chères aux étudiants seront abordées lors de différents rendez-vous : gestion du temps, prise de note, concentration et mémorisation, décodage des questions d’examens, rapport de stage, etc. Découvrez le programme ci-dessous et inscrivez-vous en complétant le formulaire en ligne.

THEMATIQUE
_____________________

1. Gérer son temps et son implication personnelle

Réussir, c'est le PIED !
C'est Planifier, Intégrer, Évaluer et Décider.
Dans les études ou dans la vie, trop d'occasions sont manquées, car elles ressemblent à du travail. Un agenda (virtuel ou en papier), quelques simples outils de gestion et la réussite apparait à l'horizon. Il n'y a plus qu'à avancer. Bienvenue à l'atelier "Gérer son temps et son implication personnelle".

2. Prendre des notes

Quelles sont mes stratégies habituelles pour prendre note ? Ma méthode me convient-elle ? Pourquoi prendre note ? Quand prendre note ? Comment m’y prendre ? Que faire de mes notes au terme des cours ? Autant de questions qui seront abordées dans l’atelier.

3. Avoir une bonne méthode de travail
ou comment être efficace dans ses études

Préparez-vous à l'atelier. Nous vous invitons à faire le test ci-dessous.
Lisez les instructions jusqu’au bout sinon vous n’aurez pas accès à l’entièreté du test.

https://www.7profilsapprentissage.com/

Pour effectuer le test, vous devez vous inscrire en cliquant sur le bouton « S'inscrire » et suivre la procédure :
- Créer votre compte
- Choisir votre statut : « étudiant »
- Utiliser le code école : WJC1
- Vous inscrire dans la classe « atelier du 8 mars 2021»
- Réaliser le test (complet si 3 profils)

Vous trouverez sur ce lien toutes les indications pour faire le test :
http://www.apprendreaapprendre.com/guide_pdf/eleve_faire_le_test.pdf

4. Préparer et réaliser un examen écrit

Puis-je anticiper le type d’examen auquel je serai confronté(e) et les attentes du professeur ? Comment évacuer au mieux mon stress le jour J ? Comment gérer mon temps ? Comment lire un questionnaire ? Ai-je bien compris chaque question ? Dans quel ordre répondre aux questions ? Comment structurer mes réponses ? Cet atelier s’attachera à répondre à ces différentes questions de sorte que chaque étudiant(e) puisse appréhender plus sereinement un examen écrit.

5. Comment se mettre au travail et y rester ?

Se créer un planning de travail, c’est bien, le respecter et atteindre ses objectifs, c’est mieux !

Basé sur les travaux du groupe de recherche AdAPTE, cet atelier-méthode a pour objectif d’amener les participant·e·s à découvrir une série de stratégies adaptées à leurs besoins permettant de s’engager et de persévérer de manière autonome dans le travail.

En définitive, nous tenterons ensemble de répondre à la question suivante : comment se mettre au travail et y rester ?

Dites adieu à vos tentations et prenez le contrôle !

6. Élaborer un TFE ou un mémoire

Comment élaborer ma problématique : comment concevoir et formuler mes questions de recherche, mes hypothèses et mes choix méthodologiques ? Comment procéder à une revue de la littérature ? Comment gérer mon temps et interagir avec mon promoteur ? L’atelier porte sur ces questions qui se posent en début de recherche.

7. Préparer son rapport de stage

Lors de cet atelier pratique, il s’agira de prendre conscience des apports de votre expérience de stage et plus particulièrement, de la mise à distance de celle-ci pour qu’elle soit moteur d’apprentissage et d’évolution.

L'objectif est de vous amener à réfléchir aux sens que peut prendre ce rapport pour vous-même en tant que personne, étudiant et futur acteur dans la profession sans pour autant faire l’impasse des attentes de vos formateurs et maitres de stage.

L’accompagnement que vous recevrez durant l’atelier visera à vous permettre de réaliser l’articulation des savoirs issus de votre propre expérience en relation avec les savoirs prescrits par votre institution de formation et les savoirs professionnels.

Ce travail se fera autant que possible de manière collaborative : nous essaierons de comprendre ensemble les caractéristiques des différents rapports de stage que vous avez à rédiger afin de vous rendre capables de faire évoluer votre écrit de manière consciente et outillée dans le fond et dans la forme.

DATE
_________

Lundi 1/03

Mercredi 3/03

Lundi 8/03

Jeudi 11/03

Lundi 15/03

Lundi 22/03

Mercredi 24/03

FORMATEUR/TRICE
________________

Bernard Janssens

Caroline Scheepers

Isabelle Alen

Stéphanie  Delneste

Aveline Mazy

Caroline Scheepers

Marianne Caluwaerts

INSTITUTION
_____________

Pôle académique de Bruxelles

Haute école EPHEC

Pôle académique de Bruxelles

Pôle académique de Bruxelles

Contacts

N'oubliez pas de compléter le formulaire en ligne pour valider votre inscription. Vous pouvez vous inscrire à plusieurs ateliers.
Cliquez ici et inscrivez-vous dès maintenant !

Vous n'êtes pas équipé.e (pc, internet) pour participer aux ateliers et/ou
vous ne disposez pas d’un endroit propice (calme, isolé) au suivi des ateliers qui se veulent interactifs ?
Le CPAS met alors à votre disposition lors de chaque atelier une salle équipée.
Pour en bénéficier, vous devez appeler le 02/563.66.51 ou envoyer un email à l'adresse sallesdetudes@cpasbxl.brussels ou referentsetudes@cpasbxl.brussels.

Les salles d'études ouvertes jusqu'au 14/05/2021

Il n’est pas toujours simple de préparer ses examens dans de bonnes conditions lorsque l’on habite un logement exigu, bruyant ou que les bibliothèques affichent complet ou se trouvent loin du domicile. C’est pourquoi le CPAS a décidé d’ouvrir, depuis 2018, des salles d’étude dans différents quartiers bruxellois. A chaque session d’examens, des centaines d’étudiants peuvent s’y rendre et bénéficier du service et du confort offerts : wifi, ordinateurs et imprimantes d’appoint à disposition, horaires étendus (du lundi au samedi, de 9h à 21h, jours fériés compris).

Les salles sont ouvertes du lundi au vendredi inclus de 8h30 à 17h30 dans les différents quartiers :

Rue du Miroir 7 - 1000 Bruxelles
Rue Bruyn 225 - 1120 Neder-Over-Heembeek
Blvd. Emile Bockstael 114 - 1020 Laeken

Pour l’accès aux salles, il suffit de vous rendre sur place muni.e d’une carte d’étudiant.

 

 

Ateliers en ligne – Choisir mes études supérieures : une affaire de famille ?

Le Pôle académique de Bruxelles organise une série de séances d’information à destination des parents d’élèves en fin du secondaire. Cet atelier en ligne est consacré à l’orientation vers l’enseignement supérieur. Vous pouvez vous y inscrire dès maintenant. Plusieurs séances sont organisées avec les partenaires privilégiés du Pôle. Choisissez la date qui vous convient et complétez le formulaire en ligne pour valider votre participation. Afin d’assurer l’interactivité de la séance nous limitions le nombre d’inscriptions.

Choisir mes études supérieures : une affaire de famille ?

Contrairement à l’enseignement secondaire, l’enseignement supérieur n’est pas obligatoire. Décider d’entamer des études supérieures résulte donc d’un choix personnel…mais comment mener sa réflexion ? Quel pourrait être le rôle de l’entourage ? Il est important de se faire accompagner dans sa démarche de réflexion quant à son futur parcours. Pour cela, nous vous encourageons à le préparer et à le construire ensemble, parents et élèves, en participant à cette activité d’échanges.

Les objectifs de cette rencontre sont de :

  • Donner une information sur le nouveau paysage de l’enseignement supérieur aux parents et aux élèves du 3ème degré.
  • Susciter une réflexion sur l’orientation des jeunes dans la société actuelle.
  • Permettre aux participants d’avoir des échanges constructifs au sein des familles quant à l’orientation des jeunes vers l’enseignement supérieur.

 

AU PROGRAMME :

  • La transition secondaire-supérieur : Que signifie se préparer à l’enseignement supérieur ? Vous sentez-vous prêt ?
  • Le nouveau paysage de l’enseignement supérieur : bac, blocs, crédits, notions de réussite…
  • Pourquoi faire des études supérieures et lesquelles ? Les points de vue des parents et des élèves sous forme d’un Quizz
  • S’orienter aujourd’hui
  • Conclusion… le dialogue continue

 

INSCRIVEZ-VOUS :
17/03/2021 à 16h :
Séance organisée avec le CPAS de la Ville de Bruxelles
22/04/2021 à 19h : Séance organisée avec l’UFAPEC
29/04/2021 à 19h : Séance organisée avec la FAPEO
06/05/2021 à 18h : Séance organisée avec Inforjeunes Bruxelles

Pour avoir plus d’informations vous pouvez contacter Isabelle.Alen@poleacabruxelles.be

 

En collaboration avec :

                                 

 

COVID-19 : Aide aux étudiants

En cette période de crise sanitaire, la condition des étudiants en situation de précarité s'est aggravée. Pour vous venir en aide des moyens ont été dégagés tant au niveau de la Fédération Wallonie-Bruxelles qu'au niveau fédéral. Cependant, nombre d'entre vous restent dépourvus et ne savent vers quels services se tourner. Le Pôle académique de Bruxelles vous propose dans cette page les principales informations relatives aux aides disponibles, notamment à Bruxelles.

Pour face aux difficultés dues à la crise sanitaire, vous pouvez aussi vous adresser aux services d’aide proposés par votre établissement. Consultez régulièrement les informations qui vous sont envoyées ou déposées sur les outils ad hoc mis à disposition par votre établissement.

L'enseignement supérieur est en code rouge !

Consultez ci-dessous les informations délivrées par chaque établissement membre du Pôle académique de Bruxelles (Universités, Hautes écoles, École des Arts et École de Promotion sociale).

Si vous êtes étudiants dans une ville en Wallonie, vous pouvez consulter le site web des Pôles Hainuyer, de Liège-Luxembourg, de Louvain et de Namur pour avoir plus d'informations concernant les aides disponibles dans votre région.

Universités

- ULB :

Aides sociales, financières et inclusives
Infos Covid-19

- Saint-Louis Bruxelles :

Aides sociales et financières : soutien psychologique (consultation individuelle ou collective), aides financière, alimentaire, au logement ainsi que la mise à disposition de matériel informatique, connexion wifi, salles ouvertes sur site.
Infos Covid-19

- UCLouvain :

Covid 19 : aides psychologique,alimentaire, financière, au logement ainsi que des aides informatique
Service social
Infos Covid-19

Hautes écoles

- HE Leonard de Vinci : http://www.vinci.be/fr-be/Pages/COVID-19.aspx et http://www.vinci.be/fr-be/Pages/Infos-COVID-19.aspx
- 6 outils pour garder le cap en mode confinement : le couteau suisse de l'étudiant Vinci

- HE Galilée :

- Permanence psychologique
- Aide financière, alimentaire et au logement
- Infos Covid-19

- HE EPHEC : https://www.ephec.be/lephec-en-temps-de-covid
- Guide de l'étudiant confiné : s'organiser différemment

- ICHEC : https://www.ichec.be/fr/actualites/covid-19-mesures-de-prevention-preventive-measures

- ECAM : https://www.ecam.be/covid19/

- ISFSC : https://www.isfsc.be/covid-19-communication-officielle-du-college-de-direction-de-la-haute-ecole/-

- HE Francisco Ferrer :

- Socio-Ferrer : Aides psychologique, au logement, aide financière pour l'achat de PC, matériel didactique, frais de transport en commun, aide financière pour nettoyage des tenues pour les étudiants dans le secteur paramédical
- Écoute Ferrer - Un problème, un souci, un coup de stress?
- Infos Covid-19

- HELB-Ilya Prigogine : https://www.helb-prigogine.be/coronavirus/

- HE2B :

- Le service social des étudiants : Allocation "perte de revenus", Aide exceptionnelle, Allocation "PC" (aide à l'achat de matériel informatique), Lieu d'écoute, d’orientation, de soutien et d’accueil, Lieu d'information (Jobs, allocations d'études, transports, mutuelle, logements, chômage, CPAS, sport, culture,....), Lieu d'aide financière (aide mensuelle et/ou ponctuelle, aux transports, à l'achat de matériel didactique, allocation Blocus, TFE,.....)
- Le service d'aide à la réussite : Encadrement et soutien, méthodologie, remédiation, ...
- L'Epicerie partagée : Paniers alimentaires distribués toutes les semaines aux étudiants HE2B et à leur colocataire.

Écoles supérieures des arts (ESA)
Écoles de Promotion sociale
Enseignement.be

Le site http://enseignement.be/index.php?page=28301&navi=4684 renseigne une série d’informations relatives aux dispositions prise en cette période de crise sanitaire, en ce qui concerne notamment les aspects suivants :

  • Organisation des cours
  • Concernant l'occupation des locaux
  • Concernant les services à la communauté
  • Concernant les examens
  • Concernant les stages
  • Concernant les membres du personnel
  • Circulaires émises par la Communauté française concernant le coronavirus

 

La page http://enseignement.be/index.php?page=28297&navi=4678 concerne plus particulièrement l’enseignement de promotion sociale.

Les ateliers méthodologiques pour accompagner les étudiants sont en ligne

En novembre 2020, le Pôle académique de Bruxelles proposait aux étudiants divers ateliers virtuels pour accompagner les apprentissages. Un vrai succès, avec plus de 330 étudiants inscrits. Plusieurs thématiques chères aux étudiants ont été abordées lors de différents rendez-vous : gestion du temps, prise de note, concentration et mémorisation, décodage des questions d’examens, etc. Les séances ont été prises en charge par des formateurs des hautes écoles et des universités bruxelloises, mais aussi par les chargées de mission du Pôle. Cette initiative est le résultat d'un partenariat du Pôle avec le CPAS de la Ville de Bruxelles.

Ces ateliers sont programmés afin de soutenir les étudiants et les aider à se retrouver parmi toutes les exigences de l'enseignement supérieur et/ou à préparer les examens.

Vous n'avez pas eu l'occasion de participer aux ateliers de novembre 2020 ?
Vous pouvez les (re)découvrir en vidéo ci-dessous ainsi que télécharger les exposés.

1. Planifier, gérer son temps, mémoriser

« Comment je vais m’organiser et retenir tout cela ? » et comment mieux gérer son temps et mémoriser ses cours. 

Télécharger les supports :       

Formatrice : Joiciane de Souza
institution : HE Francisco Ferrer

2. Comment se mettre au travail et y rester ?

Se créer un planning de travail, c’est bien, le respecter et atteindre ses objectifs, c’est mieux !

Basé sur les travaux du groupe de recherche AdAPTE, cet atelier-méthode a pour objectif d’amener les participant·e·s à découvrir une série de stratégies adaptées à leurs besoins permettant de s’engager et de persévérer de manière autonome dans le travail.
En définitive, nous tenterons ensemble de répondre à la question suivante : comment se mettre au travail et y rester ?
Dites adieu à vos tentations et prenez le contrôle !

Télécharger l'exposé :

Formatrice : Aveline Mazy
Institution : Université Saint-Louis Bruxelles

3. Préparer et réaliser un examen écrit

Puis-je anticiper le type d’examen auquel je serai confronté(e) et les attentes du professeur ? Comment évacuer au mieux mon stress le jour J ? Comment gérer mon temps ? Comment lire un questionnaire ? Ai-je bien compris chaque question ? Dans quel ordre répondre aux questions ? Comment structurer mes réponses ? Cet atelier s’attachera à répondre à ces différentes questions de sorte que chaque étudiant(e) puisse appréhender plus sereinement un examen écrit.

Télécharger l'exposée : 

Formatrice : Stéphanie Delneste
institution : Pôle académique de Bruxelles

4. Élaborer un TFE ou un mémoire

Comment élaborer ma problématique : comment concevoir et formuler mes questions de recherche, mes hypothèses et mes choix méthodologiques ? Comment procéder à une revue de la littérature ? Comment gérer mon temps et interagir avec mon promoteur ? L’atelier porte sur ces questions qui se posent en début de recherche.

Télécharger l'exposé :

Formatrice : Caroline Scheepers
Institution : Pôle académique de Bruxelles

5. Prendre des notes

Quelles sont mes stratégies habituelles pour prendre note ? Ma méthode me convient-elle ? Pourquoi prendre note ? Quand prendre note ? Comment m’y prendre ? Que faire de mes notes au terme des cours ? Autant de questions qui seront abordées dans l’atelier.

Télécharger l'exposé :

Formatrice : Caroline Scheepers
Institution : Pôle académique de Bruxelles

6. Préparer et réaliser un examen oral

Quelles sont les spécificités de l’examen oral ? Comment éviter d’être paralysé par le stress le jour J ? Comment mettre à profit mon temps de préparation des questions ? Comment me comporter face à mon professeur ? Quelles stratégies puis-je mettre en place pour répondre efficacement ? Comment m’assurer que j’ai bien été compris(e) ? Les réponses à ces différentes questions seront traitées lors de l’atelier et devraient permettre à chaque étudiant(e) d’appréhender plus sereinement un examen oral.

Télécharger l'exposé :

Formatrice : Stéphanie Delneste
institution : Pôle académique de Bruxelles

7. Gérer son temps et son implication personnelle

Réussir, c'est le PIED !
C'est Planifier, Intégrer, Évaluer et Décider.
Dans les études ou dans la vie, trop d'occasions sont manquées, car elles ressemblent à du travail. Un agenda (virtuel ou en papier), quelques simples outils de gestion et la réussite apparait à l'horizon. Il n'y a plus qu'à avancer. Bienvenue à l'atelier "Gérer son temps et son implication personnelle".

Télécharger l'exposé :
Il n'y pas de vidéo disponible pour cet atelier.

Formateur : Bernard Janssens
Institution : HE2B

Retour au séminaire sur les inégalités avec Agnès Van Zanten

Le 3 décembre 2020, le Centre de Didactique du Pôle académique de Bruxelles a organisé un séminaire destiné aux collègues chargés de soutenir la réussite dans leur établissement.

Le séminaire, pris en charge par Agnès Van Zanten, Professeure à Sciences Po Paris et Directrice de Recherche du CNRS, avait pour objectif d’approfondir la question des inégalités dans l’enseignement supérieur. Un moment interactif qui a intégré des exposés théoriques, tout en prenant en compte largement les représentations, les pratiques, ainsi que les questions des participants.

Vous pouvez (re)découvrir ce séminaire en vidéo ci-après :

Formation : l’enseignement supérieur, cet inconnu…

La formation aura lieu le 21 janvier 2021. Inscriptions dès maintenant !
Cette formation, organisée par le Pôle académique de Bruxelles, est destinée aux enseignants du 3e degré de l’enseignement obligatoire et personnel des CPMS. La séance aura lieu à distance, le 21 janvier 2021, de 9h à 16h, dans le cadre des formations de l’IFC (Institut de la Formation en cours de Carrière). Cliquez ici pour vous y inscrire. Inscriptions jusqu’au 18 janvier 2021.

 

L’enseignement supérieur, cet inconnu : quels outils pour accompagner nos élèves dans la transition secondaire-supérieur ?

  • S’approprier le cadre dans lequel l’orientation s’inscrit aujourd’hui et les partenaires potentiels.
  • Outiller les enseignants pour aider les élèves à apprendre à mieux se connaitre et définir leur projet de parcours scolaire.
  • Découvrir les différents parcours scolaires possibles.
  • Envisager comment mettre en place un travail collaboratif entre enseignants, agents PMS et partenaires extérieurs en vue de construire un projet d’orientation.

 

Pour beaucoup de primo-étudiants, la transition entre l’enseignement obligatoire et supérieur est source de multiples difficultés. Le taux d’abandon ou de réorientation est particulièrement important en FWB en 1e année de l’enseignement supérieur. Ces difficultés sont liées tant à des problèmes d’orientation que d’adaptation à la vie d’étudiant et aux exigences de l’enseignement supérieur. Ce dernier a été si profondément reconfiguré que les enseignants du secondaire éprouvent des difficultés à guider la réflexion de leurs élèves quant à leur futur cursus et à les préparer à la vie étudiante.

Notre formation vise à outiller les enseignants du secondaire supérieur pour qu’ils puissent guider les élèves qui leur sont confiés quant à leur éventuel futur choix d’études. Cette formation est à la fois théorique (informations sur l’organisation des études supérieures et leurs exigences) mais aussi pratique (mise en situation, travail de groupes, techniques Thiagi…).

La date proposée ne vous convient pas ?
Une deuxième journée sur le même thème aura lieu dans le courant du mois de février. Plus d’information prochainement.

Info pratiques :

Quoi : Formation dans le cadre de l’IFC – Transition secondaire-supérieur : outils d’accompagnement pour les élèves
Quand : 21 janvier 2021, de 9h à 16h
Où : à distance via Zoom
Formatrice : Isabelle Alen et les conseillères en études supérieures
Inscription ici

 

Valoriser vos acquis de l’expérience – VA(E)

Vous souhaitez commencer ou reprendre des études mais vous n’avez pas les titres ou diplômes requis ?
Par contre, vous avez de l’expérience ou des acquis d’apprentissage à faire valoir ?

La procédure de valorisation de vos acquis est un dispositif alternatif qui vous permet d’accéder à des études et éventuellement, de réduire la durée de votre parcours d’études.

Principe général dans l’enseignement

La valorisation des acquis est un processus qui consiste à analyser et reconnaître les compétences que vous avez acquises dans un domaine particulier en milieu professionnel ou sur le plan personnel, en lien avec les études que vous suivez ou que vous souhaitez entreprendre.

Elle concerne l’enseignement supérieur dans les Universités, les Hautes Écoles, les Écoles Supérieures des Arts mais aussi les études secondaires et supérieures organisées par les Établissements d’enseignement de Promotion sociale.

Ces compétences peuvent reposer sur des acquis issus de son expérience professionnelle ou personnelle (études, formations, activités associatives, bénévoles, de loisirs etc.).

Cette procédure a trois fonctions, combinables ou non selon votre projet et ce qui est permis par les institutions :

  • l’admission dans un cycle d’études ou dans certaines unités d’enseignement
  • la dispense d’une partie des activités d’enseignement
  • la sanction d’unités d’enseignement (possible uniquement dans l’enseignement de Promotion sociale)

 

Selon la nature de la demande, la décision se basera sur l’analyse d’un dossier et de la motivation de la personne, la réussite éventuelle d’un test ou d’une épreuve.

La décision d’admettre, de dispenser ou de sanctionner revient aux autorités de l’établissement. Il s’agit notamment du jury de la filière d’études visée (dans le plein exercice) ou du conseil des études des unités d’enseignement concernées (dans l’enseignement de promotion sociale).

Les modalités pratiques de la procédure de demande de valorisation sont spécifiques à chaque établissement (formulaires de demande, composition du dossier, modalités d’envoi, délais d’introduction, …). De plus en plus d’établissements décrivent la procédure sur leur site internet et désignent une personne de référence.

Nous vous invitons à prendre directement contact avec l’établissement où vous envisagez d’entamer vos études.

Nous vous invitons également à consulter les pages suivantes :

Comprendre l’organisation des études supérieures

À Bruxelles, plus de 500 formations sont proposées dans différents domaines.
Voici quelques éléments d’information pour vous permettre de mieux comprendre l’organisation des études supérieures en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Les secteurs et domaines
En Belgique Francophone, il existe 26 domaines d’études supérieures, répartis dans 4 secteurs :

Le secteur de la santé a pour point commun la connaissance pointue du corps humain ou de l’anatomie animale, ainsi que de certaines sciences « dures », dans une optique de soin. Il comprend : les sciences biomédicales et pharmaceutiques, les sciences de la santé publique, les sciences médicales, les sciences vétérinaires, les sciences dentaires et les sciences de la motricité.

Le secteur des sciences et techniques vous intéressera si vous souhaitez étudier de manière approfondie une ou plusieurs sciences dans une optique davantage technologique/technique qu’orientée vers le soin aux humains ou animaux. Pour cela, vous pouvez vous diriger vers les sciences agronomiques et de l’ingénierie biologique, les sciences de l’ingénieur et la technologie, l’art de bâtir et l’urbanisme ou encore un domaine précis des sciences (biologie, chimie, physique, mathématiques, géologie, géographie, informatique).

Le secteur des arts vous permettra de développer des connaissances et des techniques afin de réaliser ou contribuer à une œuvre, dans un processus créatif. Vous y retrouverez des disciplines telles que la danse, l’art et les sciences de l’art, la musique, le théâtre et les arts de la parole, les arts du spectacle et les techniques de diffusion et de communication, ainsi que les arts plastiques, visuels et de l’espace.

Si étudier l’être humain, ses interactions, ses modes de fonctionnement avec ses semblables, ou encore ses moyens de communication vous intéresse, le secteur des sciences humaines et sociales pourrait vous correspondre. Vous y retrouverez la philosophie, la théologie, les sciences juridiques, la criminologie, l’information et la communication, les sciences politiques et sociales, les sciences économiques et de gestion, les langues, lettres et la traductologie, les sciences psychologiques et de l’éducation ou encore l’histoire, l’histoire de l’art et l’archéologie.

Les cycles
Le 1e cycle, accessible en général sur base du CESS ou de son équivalence, vous mènera au grade de Bachelier professionnalisant ou de transition. Il comprend en général 180 crédits (ou 240 crédits pour les études de sage-femme et infirmier responsable de soins généraux).

Le 2e cycle, à l’issue duquel vous obtiendrez un grade de Master, est réservé aux personnes qui disposent déjà d’un titre de Bachelier. Il comprend en général 120 crédits. Certains Masters comportent 60 crédits (par exemple : kinésithérapie) ou 180 crédits (médecine et médecine vétérinaire).

Le 3e cycle est à envisager si vous souhaitez contribuer à un projet de recherche et est réservé aux titulaires d’un Master. Votre projet s’organisera alors au sein d’équipes de recherche à l’Université ou en collaboration étroite avec celle-ci si votre projet se déroule dans une Haute École ou École Supérieure des Arts. Vous obtiendrez alors le grade de Docteur.

Vous l’aurez sans doute remarqué, on ne parle plus vraiment d’années d’études dans l’enseignement supérieur, mais plutôt de crédits. Vous désirez en savoir plus sur le déroulement d’un cursus ? Vous pouvez consulter l’article Durée et horaire des études.

Les types d’études

Les études supérieures de type court associent intimement, sur le plan pédagogique, la théorie et la pratique, les stages en milieu professionnel ou en laboratoire et répond ainsi à des objectifs professionnels précis. Elles conduisent au grade de Bachelier professionnalisant (ou de Brevet d’Enseignement Supérieur en Enseignement de Promotion Sociale). Ensuite, vous pouvez soit vous engager dans la vie professionnelle, soit poursuivre des études grâce aux passerelles vers l’enseignement de type long, ou encore de vous diriger vers un bachelier de spécialisation du type court.

Les études supérieures de type long procèdent à partir de concepts fondamentaux, d’expérimentations et d’illustrations, et prodiguent ainsi une formation à la fois générale et approfondie. Elles s’organisent nécessairement en deux cycles d’études. Le 1er cycle d’études focalisé sur un apprentissage généraliste conduit à l’obtention d’un grade de Bachelier de transition. Il donne ensuite accès au 2e cycle sanctionné par le grade de Master qui vous permettra d’approfondir la matière et de vous spécialiser. Après l’obtention du grade de Master, il vous sera possible de vous engager dans la vie professionnelle, de poursuivre un 3e cycle, ou encore de poursuivre un master de spécialisation.

Les types d’institutions

En vous engageant à l’Université vous entrez d’office dans des études de type long qui comprennent donc les deux premiers cycles (bachelier de transition et master). Les universités privilégient l’approche scientifique d’une matière par l’enseignement et la recherche, et mettent l’accent sur la maîtrise des connaissances et d’outils d’analyse et de réflexion, le développement de l’esprit critique et l’autonomie. Par ailleurs, les enseignants sont toujours des chercheurs, mais peuvent également avoir une pratique de terrain.

Les Hautes Écoles vous proposent majoritairement des études de type court mais également certaines études de type long. Elles élaborent des formations en lien étroit entre la recherche appliquée, les institutions universitaires et les milieux socioprofessionnels. Elles centrent leur pédagogie sur le monde du travail par des activités d’intégration professionnelle, sans pour autant négliger les aspects théoriques ou conceptuels. Les professeurs, quant à eux, sont généralement des professionnels du terrain.

Les Écoles supérieures des Arts vous offrent la possibilité de faire des études de type court ou des études de type long dans des domaines artistiques (cf. domaines ci-dessus). Elles fondent un lien étroit entre la pratique de l’art, son enseignement et la recherche artistique. Elles centrent leur pédagogie sur la maîtrise des compétences techniques, le développement de la sensibilité artistique et de la créativité, en visant l’enrichissement personnel de l’étudiant.

L’enseignement supérieur de Promotion Sociale organise principalement des études de type court (dont les brevets de l’enseignement supérieur en 120 ECTS) ainsi que quelques études de type long. Cet enseignement tente de répondre le plus possible à vos besoins, ainsi qu’aux attentes du monde professionnel et vise à promouvoir une meilleure insertion dans le monde d’aujourd’hui. Ouvert à tous les publics adultes, l’enseignement supérieur de promotion sociale vous propose des parcours modulaires, individualisés et flexibles, compatibles avec une activité professionnelle. Cet enseignement est fondé sur une pratique de la pédagogie différenciée et la majorité de ses enseignants sont des professionnels en activité.

 

Vous voilà maintenant en possession de l’essentiel de l’information concernant les cursus de base. Néanmoins, des questions se posent peut-être encore sur d’autres thématiques en lien avec l’enseignement supérieur ? Vous trouverez ci-dessous des liens vers d’autres articles qui pourraient vous intéresser :

 

Vous avez déjà parcouru tous ces articles mais il vous reste des questions, notamment concernant votre futur choix d’études ? Venez nous rendre visite à la Cité des métiers, les conseillers en études supérieures sont là pour vous aider et vous guider !

La formation continue

Vous travaillez et souhaitez acquérir de nouvelles compétences professionnelles afin de perfectionner votre expertise ? Face aux multiples mutations du monde du travail, vous pensez devoir actualiser vos connaissances ?

L’offre de formation continue (dans l’enseignement supérieur) peut répondre à vos besoins de formation.

La formation continue ou formation continuée rassemble de nombreux opérateurs et concerne toute l’offre de formations en dehors de la formation initiale (à savoir votre parcours scolaire, votre formation qualifiante ou vos études supérieures).
 
Cette offre se développe de plus en plus dans une logique de formation tout au long de la vie. Elle est vaste et évolue selon les besoins des entreprises ou des travailleurs et il serait impossible de la recenser de manière exhaustive. On peut en retrouver dans tous les domaines et dans tous les types d’institutions de formation. Elle se donne notamment dans l’enseignement de promotion sociale, les opérateurs publics de formation (Bruxelles Formation), les centres de formation en alternance/les instituts de formation des classes moyennes, les fonds sectoriels, des associations, d’autres acteurs privés et certains services de formation continue existent également dans les établissements d’enseignement supérieur de plein exercice, à des horaires adaptés ou décalés.

La formation continue s’adresse principalement aux travailleurs (salariés, indépendants, etc.) ou aux entreprises mais certaines structures accueillent également les chercheurs d’emploi et des spécialisations sont également accessibles aux étudiants fraîchement diplômés.
 
Elle a pour buts une remise à niveau de vos connaissances ou compétences, le perfectionnement de votre expertise, que ce soit sur votre lieu de travail ou dans l’idée d’une reconversion professionnelle, mais elle peut aussi répondre à une envie d’apprendre pour le plaisir.
 

La formation continue dans l’enseignement supérieur

Dans l’enseignement supérieur, elle s’organise souvent dans des services de Formation Continue attachés aux Universités, Hautes Ecoles ou Ecoles Supérieures des Arts ainsi qu’en Promotion Sociale.

Ces formations continues peuvent prendre des formes variées, de quelques heures ou journées (par exemple la maîtrise de logiciels informatiques, la gestion des conflits dans une équipe) à plusieurs mois (par exemple, certaines techniques de kinésithérapie), voire plusieurs années (par exemple, les formations en psychothérapie).

Les horaires sont très variables et résultent parfois d’une combinaison de cours du jour et du soir. La plupart du temps, elles sont organisées en soirée ou les week-ends pour permettre aux travailleurs d’y participer. Certaines sont organisées en journée quand les employeurs permettent de suivre la formation sur le temps de travail.

Il est important de noter que les titres de ces formations sont parfois très accrocheurs et peuvent porter à confusion sur le type de certification obtenu, tels que “executive education/program/master”, “advanced master” “MBA ou Master of Business Administration”. Bien que les intitulés de ces formations contiennent le terme “master”, elles sont organisées à titre « privé ». Cela implique notamment que le titre octroyé à la fin de la formation n’est pas délivré par la FWB. Il se différencie donc de l’offre de formation initiale d’enseignement supérieur de plein exercice menant à des grades académiques (bachelier, master, etc.). Cette distinction peut s’avérer importante car Ies titres délivrés dans le cadre de la formation continue ne vous permettront pas non plus d’accéder aux barèmes salariaux reliés à ces niveaux de diplômes dans certains secteurs professionnels.

Une partie de ces formations bénéficient néanmoins d’une reconnaissance du monde académique si elles sont composées d’un minimum de 10 crédits et permettent l’acquisition d’un Certificat de niveau d’enseignement supérieur. Ces crédits peuvent par exemple être valorisés lors d’une reprise d’études dans l’enseignement supérieur de plein exercice ou en Promotion Sociale.

Quelle que soit la certification que vous obtiendrez dans cette forme d’apprentissage, elle ne sera donc pas équivalente au grade académique de formation initiale. Un “executive master” n’a pas la même reconnaissance qu’un grade de Master et ne permet pas, non plus, les effets de droits réservés à celui-ci. Par exemple, le détenteur d’un Executive master en communication ne pourra pas prétendre à une passerelle vers un master en communication.

Contrairement à la formation initiale (bachelier, master), la formation continuée en institution d’enseignement supérieur n’est pas subsidiée par l’Etat, son coût d’inscription est donc souvent élevé. Il peut varier de quelques centaines d’euros pour quelques jours de formation à plusieurs milliers d’euros pour une formation plus longue en modules, de quelques mois ou années. Parfois, une aide financière peut être octroyée par les Régions, sous forme de Chèques formation. Renseignez-vous auprès de l’organisateur de la formation pour en savoir plus. Certains employeurs acceptent également d’intervenir dans le coût de la formation de leurs employés, si la formation que vous envisagez peut avoir du sens dans votre poste actuel, demandez au vôtre !

Pour accéder à une formation continue dans l’enseignement supérieur, il vous faudra respecter certaines conditions d’accès plus ou moins strictes. Parfois, l’accès n’est soumis à aucune condition particulière. Dans d’autres cas, plus fréquents, disposer d’un diplôme de niveau bachelier ou master dans un domaine spécifique, accompagné éventuellement d’une expérience professionnelle ou encore un niveau CESS accompagné d’une solide expérience professionnelle peut être exigé. Il s’agit d’une analyse au cas par cas et l’admission s’effectuera sur base de votre dossier.

Parfois, la procédure de valorisation des acquis de l’expérience peut vous permettre d’accéder à la formation souhaitée si les conditions d’accès ne sont pas remplies ou que vous ne disposez pas des titres requis. Le plus simple est de vous adresser directement à l’établissement qui propose la formation pour connaître les modalités d’accès et d’inscription.

Sur la page liste d’études du site du Pôle académique de Bruxelles, vous trouverez une partie de cette offre de formation en ce qui concerne les Certificats, mais la plupart de formations proposées par les institutions sont présentées en détails sur leur site. Une autre possibilité est de vous adresser directement aux établissements d’enseignement supérieur pour voir s’ils disposent d’un Service de Formation Continue pouvant répondre à vos besoins.

Le Pôle académique de Bruxelles engage un conseiller.e en études supérieures

Les candidatures seront réceptionnées jusqu'au 25 janvier 2021. L'équipe de conseillers en études supérieures est chargée d'animer la Plateforme d’information sur les études supérieures au sein de la Cité des métiers de Bruxelles. Celle-ci a été mise en place par le Pôle académique de Bruxelles depuis le mois de décembre 2017. Les Conseillers en études supérieures y développent des activités orientées vers trois axes :

  • Sensibilisation aux études supérieures ;
  • Orientation – aide au choix d’études ;
  • Information sur les études supérieures (cursus, conditions d’accès, débouchés, etc.).


Profil :

  • Titulaire d’un diplôme de l’enseignement supérieur de type long (Master ou Licence).
  • Expérience d’au moins 2 ans , de préférence dans le domaine de l’information sur les études et /
    ou de l’orientation.


Contrat :

  • Contrat à durée déterminée de 24 mois, à partir du début de l’année 2021, renouvelable.
  • Barème : 10/1
  • Date limite pour le dépôt des candidatures (CV + lettre de motivation) : 25 janvier 2021
  • Les candidatures complètes devront être transmises par courrier électronique à Madame Monique Sousa Matias (secretariat(at)poleacabruxelles.be)

Inscrivez-vous à notre newsletter